Comment créer l’arborescence d’un site internet et quels outils ?

Comment créer l’arborescence d’un site internet et quels outils ?

La structure d’un site web est un problème qui est souvent soulevé avant la conception ou la refonte d’un site. Dans cet article, j’aimerais partager mon expérience sur la manière de construire une structure de site Web réussie. Les suggestions ci-dessous devraient vous aider à créer une présence en ligne qui répond réellement aux besoins de vos visiteurs et qui vous permettra d’obtenir plus de résultats sur Google. Suivez les étapes !

Pourquoi la structure de l’arborescence d’un site Web doit-elle être bien organisée ?

J’ai été étonné d’observer à quel point la structure d’un site Web est ignorée la plupart du temps. Pourtant, elle fait partie des éléments les plus importants de la performance d’un site en matière de référencement et de business.

Une meilleure expérience utilisateur

La structure arborescente de votre site permet d’avoir une vue d’ensemble de votre façon de naviguer, mais elle doit aussi refléter les services que vous offrez à vos clients. C’est un peu comme si vous parcouriez les menus devant un restaurant. S’il n’attire pas votre attention, vous passez à l’endroit suivant. Pour les sites Web, gardez à l’esprit que c’est la même chose. Si votre menu de navigation ne communique pas à votre utilisateur, quelle que soit la page qu’il visite, il retournera sur Google, puis passera au site suivant.

Une structure de site bien pensée et optimisée peut réduire les taux de rebond et augmenter le temps passé sur votre site . C’est également un aspect important du classement des moteurs de recherche.

Meilleure visibilité sur les moteurs de recherche

Les robots d’exploration tels que Googlebot sont capables de parcourir des millions de sites et de pages chaque jour. Leur objectif est de trouver les informations et de les placer dans les résultats de la recherche en fonction de leur pertinence. Plus votre site web est structuré, plus l’indexation des pages de votre site est efficace. En effet, Google ne peut pas tout explorer. C’est pourquoi le fait d’avoir un site Web bien construit avec un plan de site peut faciliter l’indexation et l’exploration du contenu de votre site.

De plus, l’algorithme de Google attribuera automatiquement des liens vers des sites en fonction de la navigation de votre site. Il s’agit d’un avantage significatif en termes de conversions sur les clics via Google lorsque votre site est bien optimisé.

Outils en ligne qui vous permettent de construire une structure arborescente

FlowMapp

FlowMapp est un outil en ligne permettant de créer des flux d’utilisateurs visuels et des sitemaps afin de faciliter la conception et la planification de l’expérience utilisateur.

Lire aussi  Écran mobile cassé : comment récupérer les fichiers perdus ?

FlowMapp

SlickPlan

SlickPlan vous permet également de créer des structures arborescentes, ce qui facilite le travail en équipe. La caractéristique la plus notable du logiciel est la possibilité de personnaliser chaque élément.

SlickPlan

WriteMaps

WriteMaps est une interface conviviale et vous permet de créer gratuitement jusqu’à trois arbres. Comme les autres outils, WriteMaps prend également en charge la personnalisation des couleurs pour les sitemaps.

WriteMaps

GlooMaps

Gloomaps est l’un des outils les plus simples pour créer des arbres de sites. Bien que ses capacités ne soient pas particulièrement avancées, il sera suffisant pour les projets à petite échelle.

Les étapes nécessaires pour construire la structure de la structure d’un site web

La conception de votre site est souvent un processus extrêmement délicat. Si vous suivez quelques étapes, vous aurez plus de chances d’obtenir un site Web réussi.

1. L ‘analyse est la première étape du succès

Si vous êtes en train de revoir la conception de votre site Web actuel, il est essentiel d’examiner vos statistiques (nombre de personnes qui visitent vos pages, taux de rebond, temps passé sur le site Web, etc. Il peut également être utile de comparer ces données à l’aide d’un programme de carte thermique tel que Hotjar (gratuit). Cela peut vous permettre d’augmenter la profondeur de votre analyse :

Heatmap Hotjar

Si vous n’avez pas encore de site, une comparaison des sites web de vos concurrents vous permettra d’observer certaines bonnes pratiques pour votre secteur. Il ne s’agit pas de faire la même chose, mais de vous inciter à regarder ceux qui sont bien positionnés dans les résultats de recherche sur Internet, et aussi de montrer votre propre singularité.

2. Créez votre site pour vos visiteurs

Engagez-vous auprès de vos clients pour mieux comprendre leurs préférences, leurs modèles de comportement et leurs motivations. Cela vous aidera à créer vos personas d’une part, mais aussi à déterminer la meilleure expérience utilisateur en fonction de vos objectifs.

La façon la plus simple d’y parvenir est de créer des scénarios et de définir pour chaque persona la façon dont il se déplacera sur le site web. Les personas sont définis par une variété de traits non exhaustifs.

  • Leur profil (informations démographiques et biographie typique)
  • Leurs exigences et leurs objectifs
  • Les obstacles qu’il ou elle rencontre
  • Son parcours utilisateur
  • Sa typologie

Ainsi, chaque persona aura son parcours individuel qui sera défini par un canal d’acquisition ainsi qu’une page de destination distincte des autres personnes. N’oubliez pas que la grande majorité de vos clients n’arriveront pas sur votre site via votre page d’accueil. Il est donc important d’anticiper le plus de scénarios possibles pour booster le taux de conversion de votre site web.

Lire aussi  Les 13 meilleurs hébergeurs pour un site WordPress

3. Faites une liste de votre contenu

Avant de concevoir ou de remanier la structure de votre site Web. Passez en revue tout votre contenu, en vous assurant qu’il est adapté aux utilisateurs et qu’il peut être optimisé. Si vous estimez que vous n’avez pas assez de contenu, pourriez-vous le créer vous-même ? Si oui, vous pouvez économiser un peu d’argent en employant un rédacteur web pour éditer le futur contenu que vous créerez.

Mais, soyez prudent dans le cas où vous envisagez d’apporter des modifications et d’améliorer votre contenu. Il est essentiel d’évaluer les dégâts potentiels sur votre référencement. Veillez à faire des redirections vers vos nouvelles pages pour vous assurer que vous ne supprimez pas le travail qui a été accompli.

4. Dessinez un croquis de l’arborescence que vous voulez construire

Après avoir identifié le contenu de votre site Web, il est important de décrire la manière dont vos pages sont organisées et connectées les unes aux autres.

Il n’y a pas de méthode universelle. Elle peut être réalisée à la main pour une structure de base, ou dans des feuilles de calcul comme Excel ou Google Drive pour une structure plus complexe. Certaines personnes utilisent également le programme mind mapping. Powerpoint peut aussi être une solution pour les personnes qui préfèrent l’ancienne méthode.

L’essentiel est de créer une arborescence ordonnée pour vous aider à organiser vos informations de manière logique tout en étant aussi simple que possible. Toutefois, essayez d’éviter d’avoir plusieurs niveaux pour faciliter la tâche des moteurs de recherche et pour éviter d’avoir des pages qui ne fonctionnent pas. Chaque sous-catégorie doit être reliée à la catégorie primaire dans laquelle elle est placée.

5. Améliorez la structure de votre arbre pour améliorer le référencement

La structure de votre site aura un effet important sur votre référencement naturel. En effet, les moteurs de recherche analysent non seulement votre contenu mais aussi les liens qui pointent vers votre site pour évaluer le classement et identifier les sites les plus importants. C’est pourquoi il est important d’organiser votre contenu en fonction du champ sémantique pour que Google sache de quoi vous parlez.

Pour augmenter vos chances de bien classer vos pages, vous pouvez créer une structure en silos. Cela signifie que toutes les pages d’une catégorie spécifique partagent le même champ sémantique et sont reliées par des liens contextualisés qui font partie de votre contenu.

Lire aussi  Comment définir les objectifs SMART pour son marketing (+exemples)

Un exemple de structure en silo :

Arborescence en silo

D’autres éléments peuvent renforcer l’efficacité de l’architecture de votre site Web :

Une structure URL qui n’est pas trop longue

Il est crucial de se rappeler que votre URL fait partie des nombreuses exigences en matière de référencement et doit inclure vos mots-clés. Pour que votre URL soit adaptée au référencement, deux choix sont possibles :

  • La structure de votre URL sera disposée en fonction de la hiérarchie de votre site Web (par exemple : mon-site.com/catégorie/sujet/ma-page). Cela peut être possible lorsque vous n’avez pas beaucoup de catégories (3-4 maximum). Soyez prudent, car il est fortement recommandé de ne pas dépasser 75 caractères dans vos URL.
  • Il existe une grande variété de catégories et de sous-catégories. Il est préférable de personnaliser votre URL, comme le fait Amazon, par exemple, où vous trouverez le titre de l’article :

Structure URL

Le code produit est ajouté à la fin pour signaler à Google qu’il n’est pas nécessaire de le prendre en compte.

Une structure de navigation avec une faible profondeur

Veillez à ce que les pages, en particulier celles qui sont importantes, ne soient pas assez éloignées dans le site. Les sites qui ont une hiérarchie minimale fonctionnent mieux du point de vue de l’utilisateur d’un point de vue logique et aussi pour permettre l’exploration par les robots.

Un bon site Web devrait nécessiter trois clics ou moins pour accéder à chaque page.

Des liens internes équilibrés

Les liens externes et internes contribuent à la diffusion de ce que l’on appelle dans la terminologie du référencement le « jus de lien ». Il est donc essentiel de lier vos pages en utilisant des liens contextualisés et ancrés pour les aider à apparaître plus haut dans le classement des moteurs de recherche. Sachez que plus vous avez de liens, plus le jus est diminué. Par conséquent, soyez prudent lorsque vous faites des liens pour augmenter le poids de vos pages conçues de manière stratégique.

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter cet article sur le référencement.

Pour terminer

Comme nous l’avons vu, la création de l’arborescence de votre site web demande une certaine réflexion. Elle a néanmoins le mérite d’être connue de vos visiteurs et aussi des moteurs de recherche. Veillez donc à effectuer cette étape de manière appropriée avant de commencer à concevoir votre site Web, car vous gagnerez sûrement en notoriété par la suite !

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires